Félicien Kabuga



Photo Emmanuel Cattier - © Tous droits réservés

Documents judiciaires et archives

ONU : Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR / ICTR)

Points de repères

Recommandation importante

Dites toujours le "PRESUME génocidaire" ou "PRESUME financier du génocide", ou "est accusé de" ou pour des Français "PRESUME complice dans le génocide des Tutsi" tant que la personne n'a pas été condamnée en France ou devant le TPIR.

Sinon la justice  française selon la loi sur la presse, interprétée habituellement de façon très abusive même si les faits sont historiquement établis, vous condamnera. Il suffit d'une plainte. Ces gens là ont la gâchette juridique facile.

De plus tenez compte du fait qu'il y a dans l'appareil d’état français des réseaux minoritaires très négationnistes et très actifs qui favoriseront et accentueront votre condamnation. Ils bénéficient en outre comme membres de l'appareil d'Etat, d'un régime de protection particulier, qui accentue encore leur protection, abusive et scandaleuse dans le contexte des analyses des responsabilités dans le génocide des Tutsi.

Quand on dit appareil d'Etat il faut comprendre, éducation nationale, armée, gendarmerie, justice et probablement police, même si je ne me souviens d'aucun élément de négationnisme du génocide des Tutsi concernant la police française.

Quand on dit la justice, il faut bien comprendre que ces réseaux sont parfois virulents et efficaces parmi les magistrats, de la parisienne cour de cassation aux tribunaux de province. Même quand on signale des faits documentés qui posent question, même exclusivement à un procureur, il peut basculer et, malgré un non-lieu initial,  demander votre condamnation pour diffamation, tant ces réseaux sont virulents. Tous ces fonctionnaires qui sont soumis à ces réseaux négationnistes, souvent malgré eux, n'en ont pas nécessairement conscience. Le Rwanda c'est loin et on fait tout pour qu'ils ne s'y intéressent pas plus. On peut même signaler des situations de conflit d'intérêt qui ne semblent troubler personne.

N'oublions pas non plus les églises dans lesquelles ces réseaux peuvent avoir une influence transversale. La plupart des "présumés génocidaires" résidant en France sont très bien accueillis dans les églises. C'est la stupéfaction quand ils sont mis en examen.

Ne pas oublier non plus l'influence de ces réseaux dans les médias.

Donc protégez-vous contre les abus de la loi sur la presse. Soyez prudents. C'est malheureusement la situation de l'appareil d'état français pour ce que nous en connaissons concernant la question de l'implication de la France dans le génocide des Tutsi ou d'autres affaires d’État qui traînent en longueur.

E.C.

↪ Avertissement



Les rubriques permanentes


La justice en France

Contexte et éclairages divers

Avertissement

Depuis son origine ce site est tenu de façon entièrement bénévole par Emmanuel Cattier, à la demande initiale de la CEC. Les articles sont présentés et commentés pendant ses temps libres. Une fois fait, ce travail est aussitôt publié et peut être modifiés les jours suivants, notamment quand E.C. se relit encore ou que des membres du réseau de la CEC lui suggèrent des modifications souhaitables. C'est la conséquence d'une activité non professionnelle, qui permet de répondre assez vite à l'actualité en acceptant que des erreurs soient réparées le plus vite possible. Vous pouvez bien sûr faire des suggestions sur notre page contact.

Retour en haut de la page

Nouvelles France Rwanda

Informations et commentaires

Afrikarabia » Affaire Kabuga : le tribunal de Paris se prononcera le 3 juin sur l’extradition

Afrikarabia - 28 mai 2020

Un témoin de l'audience de Félicien Kabuga devant le tribunal raconte en détail ...

Génocide au Rwanda: Kabuga devra être transféré à Arusha (juge de l’ONU)

AFP/Mediapart - 28 mai 2020

Génocide au Rwanda: Félicien Kabuga maintenu en détention en France

AFP / Mediapart - 27 mai 2020

  • Félicien KABUKA reste en détention

    CPCR - 27  mai 2020

    Alain Gauthier relate l'audience : "Tuli hano, papa ! » « Nous sommes ici papa ». C’est en ces termes que Félicien KABUGA a été accueilli à son entrée dans la salle d’audience par les membres de sa famille, poing levé, ce mercredi 27 mai 2020 " ...  ⤿ la suite

Un débat entre Africains sur l'arrestation de Kabuga (puis le Burundi et la monnaie ouest-africaine)

On n'écoute pas assez les sourires prudents des Africains quand ils parlent de la France !


Bénin Web TV - 27 mai 2020

Génocide au Rwanda : Félicien Kabuga saisit le défenseur des Droits contre des «atteintes à ses droits fondamentaux »

Le parisien - 24 mai 2020

Affaire Félicien Kabuga : les vérités de Serge Brammertz, procureur du tribunal international sur le Rwanda

Jeune Afrique - 22 mai 2020

Génocide au Rwanda : Les avocats de Kabuga demandent sa mise en liberté

Reuters/Boursier.com - 22  mai 2020

Génocide des Tutsi du Rwanda : Félicien Kabuga arrêté en France

Reforme (Église Protestante) - 21 mai 2020

Génocide au Rwanda: un procureur de l’ONU demande le transfert de Kabuga à La Haye

AFP/Mediapart  - 20 mai 2020

Rwanda : Félicien Kabuga veut « être jugé en France »

Le Monde Afrique - 20 mai 2020

Rwanda : comment l’étau s’est resserré autour de Félicien Kabuga

Jeune Afrique - 20 mai 2020

L'incroyable enquête qui a permis d'arrêter Félicien Kabuga, accusé d'avoir financé le génocide au Rwanda

Ouest-France - 19 mai 2020

Fabien Singaye, le gendre du ["présumé"] génocidaire rwandais Félicien Kabuga

Mondafrique - 19 mai 2020

Rwanda : Qui est Félicien Kabuga, l’un des «  ["présumés"] concepteurs » du génocide [des Tutsi] rwandais arrêté samedi en France ?

20 minutes - 18 mai 2020

Afrikarabia » Fin de traque pour Félicien Kabuga « le

["présumé"] financier du génocide des Tutsi »

Afrikarabia - 17 mai 2020

Rwanda : retour sur la cavale sous protection de Félicien Kabuga

Jeune Afrique - 16 mai 2020

Kabuga est accusé d'avoir financé le génocide des Tutsi. La question se pose aussi du financement du négationnisme de ce génocide. Jean-François Dupaquier a parlé de la "cagnotte du TPÏR", mais elle ne fut probablement qu'un élément du financement du négationnisme.

Si la fortune de Kabuga a continué de fructifier, malgré cette coûteuse cavale et la probable saisie de ses biens situés au Rwanda, les réseaux négationnistes viennent de subir un "Dien bien phu". Ils ne vont plus bénéficier d'autant de moyens pour infester le monde de leur propagande. La principale opposition rwandaise, liée aux FDLR, pour laquelle des ONG réputées n'hésite pas à prendre fait et cause dans une amnésie stupéfiante, va aussi probablement devoir réduire ses ambitions en termes de moyens. Ce sera une affaire à décortiquer. Peut-être deviendra-t-elle plus authentique ?

Car ce milieu négationniste fait tout pour déstabiliser le Rwanda au profit des responsables de l'ancien régime génocidaire, avec la bénédiction d'ancien responsables militaires et politiques français de l'époque (cf, réunion au Sénat français en mars dernier). Des français (civils et militaires) et des Belges et Canadiens notamment les soutiennent, il suffit de suivre les réseaux sociaux pour le constater.

Jambo News n'a toujours pas réagi à l'arrestation de Kabuga après 48 heures.

Arrestation du Rwandais Félicien Kabuga : "Il était l'un des hommes les plus recherchés au monde"

Vidéo TV5 Monde - 16 mai 2020

Maria Malargardis, journaliste de Libération spécialiste du Rwanda, interviewée souligne l'importance de cette arrestation pour éclaircir la planification du génocide.

La France, terre prisée des présumés génocidaires rwandais

La Croix - 16 mai 2020

Arrestation de Félicien KABUGA, le «["présumé"] financier du génocide »: une bombe!

CPCR - 16 mai 2020

Le financier présumé du génocide [des Tutsi] Félicien Kabuga arrêté près de Paris

AFP/Mediapart - 16 mai 2020

Comme par hasard, le "présumé" "financier du génocide des Tutsi" se trouvait dans l'épicentre du négationnisme du génocide des Tutsi : Paris. Sous la présidence de qui est-il entré en France ? Et par quels moyens est-il arrivé à ses fins ? Parce que compte tenu des nombreux éléments de complicités françaises dans le génocide des Tutsi, il n'est pas exclu qu'il ait exclusivement eu besoin d'argent pour se cacher en France.
Il a dû probablement bénéficier de complicités dans l'appareil d'Etat français pour pouvoir ainsi habiter incognito à Asnière-sur-Seine...

Ceux qui ont un peu d'humour remarqueront qu'il suffisait de "faire le 22 à Asnière" ! Ce sketch du patrimoine français du rire a curieusement quelques harmoniques rappelant cette affaire. Un responsable français ayant le sens de l'humour lui aurait-t-il suggéré d'habiter Asnières pour se dissimuler dans cette banlieue impensable de Paris ?

On peut se demander si la vie de Kabuga n'est pas en danger alors qu'il est au main de l'appareil d’État français. Car au sein de cet appareil d'Etat naviguent des réseaux négationnistes qui ont certainement peu intérêt à ce qu'il parle.

Un ancien officier français, donc sorti de l'appareil d'Etat, "ancien du Rwanda" a écrit dans un tweet  à la cohérence incongrue : "Ce procès, s'il se tient un jour, menace d'être TRES intéressant!"... ce terme "menace" est fort révélateur de ce qu'il ressent, malgré les majuscules déplacées et la réserve hypothétique sur la non tenue du procès, exprimée comme un souhait pour éviter la menace.

Connaissez-vous quelque chose de "TRES intéressant" qui soit une menace ? On dirait, plus habituellement, "promet d'être très intéressant". C'est sans doute une logique gallo-romaine, ce régime d'occupation de l'antiquité encore adulé par ceux qui ont la nostalgie de l'occupation des peuples de "la Gaule" romaine, logique favorisée par un porte-à-faux politique.

E.C.

Fiche informative du mécanisme pour les tribunaux internationaux concernant F. Kabuga

ONU

Arrestation du «  ["présumé"] financier » du génocide [des Tutsi] : satisfaction d’un procureur de l’ONU

AFP/Mediapart -16 mai 2020

Arrestation près de Paris de Félicien Kabuga,  ["présumé"] financier du génocide au Rwanda

France 24 - 16  mai 2020

Qui est Félicien Kabuga, le " ["présumé"] financier" du massacre des Tutsi arrêté en France ?

L'Express - 16 mai 2020



Journal Le Monde du 4 février 1964

↪ Courrier de missionnaires du Rwanda du 15 janvier 1964

↪ "Argumentaire" du pouvoir de 1964 pour justifier les massacres

↪ Message du Président Kayibanda aux réfugiés rwandais du 11 mars 1964

~~~

A propos de la formation de la gendarmerie rwandaise

La formation de la gendarmerie rwandaise  par la France à partir de l'accord de coopération de 1975 (effective semble-t-il à partir de 1983 par la "mise sur pied" annoncée d'un "groupement de gendarmerie" selon une note d'un conseiller de Mitterrand de 1982) n'a absolument rien changé. Non seulement les assassinats ponctuels et massacres de Tutsi demeurèrent impunis de 1959 à 1994, mais la gendarmerie et l'armée rwandaises furent  les deux bras armés du génocide, avec des armes livrées par la France avant, pendant et même après le génocide. L'ambassadeur de France parlait de "rumeurs" à propos des massacres de Tutsi exécutés entre 1990 et 1993. Hubert Védrine essaya de faire croire en 2014 aux députés français (très crédules) que les armes livrées par la France n'auraient pas servi au génocide des Tutsi.


Le livre de Jacques Morel Jacques-Morel-La-France-au-coeur-du-genocide-des-Tutsi
" La France au coeur du génocide des Tutsi"
Présenté le 7 avril 2010
Izuba édition - L'Esprit frappeur
1500 pages... un volume et une qualité d'information exceptionnels
Infos France Rwanda dans quelques moteurs de recherche
 

^