Inoxydable Alliot-Marie
JDD 24 juin 2009

Inoxydable ? Et le volet judiciaire du Génocide des Tutsi du Rwanda en France peut-il avoir raison de "l'inoxydable" d'une ancienne ministre de la défense quand on se souvient des positions militaires, rouillées dans le "maquis tutsi" (expression de l'Etat-major français), qu'elle a prise sur ce dossier ? Est-elle "inoxydable" à la (dé)raison d'Etat ? Va-t-elle aussi décider d'enquêter sur le massacre de civils ivoiriens par l'armée française qui a délibérément ouvert le feu sur eux avec de gros calibres en novembre 2004 au cours d'une manifestation sans armes (60 morts et plus de 1000 blessés selon la FIDH) ?

L'inox a des limites et présente des taches de rouille sur les couteaux passés dans un lave-vaisselle, car ils sont faits dans un inox moins dur afin qu'on puisse mieux les aiguiser... et MAM a précisément la réputation d'être tranchante. Inconvénient, cet acier des couteaux s'émousse facilement. Un fléau de balance par contre doit être posé sur un "couteau" dans un acier très dur car il ne doit surtout pas s'émousser. Et ce "couteau" doit être disposé de façon ferme, sans jeu sur son support, et non pas entre deux chaises comme un ministre. Ainsi la  balance devient un instrument "fidèle, sensible et juste", le contraire de la partialité. Il faut par contre attendre longtemps qu'elle se stabilise pour qu'elle donne sa mesure exacte. Peut-être ne sommes-nous pas assez patient avec MAM dans l'attente de la fin des oscillations de son fléau entre la vérité des faits et la (dé)raison d'Etat ?

Retour vers page info de la Commission d'enquête citoyenne