Archives de la première page

La France dans le génocide des Tutsi au Rwanda



Bel exemple républicain : le Maire de Sannois (France 95) arrête le Docteur Eugène Rwamucyo avec ses policiers municipaux
~ ~ ~
Les avocats ne sont pas au-dessus de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide
~ ~ ~

La Nuit Rwandaise N°6 est parue

L’implication française dans le dernier génocide du XXe siècle
Le 6eme numéro de La Nuit rwandaise : En ce mois de commémorations et comme chaque avril depuis 2007, la revue La Nuit rwandaise vient rappeler qu’en France, des hommes politiques, des militaires, des diplomates et des banquiers ne sont toujours pas inquiétés pour avoir été impliqués - comme complices ou participants directs - dans le dernier génocide du XXe siècle, l’extermination programmée des Tutsi du Rwanda, en 1994. Sommaire La Rédaction • Editorial • Procès des généraux français contre La (...)

Un texte de Boubacar Boris Diop, écrivain sénégalais, qui remet les pendules à l'heure à la suite du rapport des experts français et de l'extradition au Rwanda de Léon Mugesera par la justice canadienne

Un juge français contre un autre (et les Africains dans tout ça?)

Affaire Munyemana - tribunal de Bordeaux

Notre dossier sur le docteur Munyemana

Nouveaux apports sur l'implication de la France
dans le Génocide des Tutsi du Rwanda

Colloque 12 novembre 2011 à Paris
Le compte rendu et les vidéos des interventions...

Les plaignantes rwandaises sont rentrées au Rwanda après avoir été entendues par le juge d'instruction.

Les premières plaintes, déposées en 2004, de trois Rwandaises sont en cours d'instruction suite à la décision du 13 septembre 2010 de la Cour d'Appel de Paris. L’État français avait fait appel en vain de la décision d'instruire ces trois plaintes déposées contre des soldats de Turquoise pour crimes contre l'humanité et remises en action par Annie Faure et Maître Laure Heinich Luijer.

Ces trois plaignantes devaient être entendues par le juge Digne en juin 2011. Malgré l'accident sportif qui a empêché le juge de les entendre, le bilan de leur voyage en France fut très positif. Elles existent et ont été entendues par des journalistes et des députés. L'audience fut reportée et réalisée en décembre 2011. Le magazine Causette avait réactualisé cette affaire  le 26 octobre 2011  avec un reportage au Rwanda sur deux autres femmes qui affirment avoir été victimes des mêmes crimes dans la même période et au même endroit.

Lire notre page spéciale sur ces plaintes

Rwanda : appel à témoignages de militaires

(le site n'existe plus, il renvoie désormais aux sites officiels 4/7/2012).
Armées.com lance un appel d'auteurs en quête de témoignages de militaires sur le terrain au Rwanda de 1990 à 1994. Nous ne pouvons qu'encourager les milieux militaires à s’intéresser enfin à ce qui s'est passé concrètement sur le terrain et les soldats et sous-officiers à dire clairement ce qu'ils ont vécu, ce qu'ils ont ressenti, ce qu'ils reprochent éventuellement à leur hiérarchie. Qu'ils montrent qu'ils sont des hommes qui ont le courage de parler et de faire respecter leur parole ! Ils nous aurait semblé souhaitable que de telles auditions soient faites par nos députés. Pour notre part nous rappelons que nous sommes toujours à l'écoute de ces militaires de terrain s'ils souhaitent enfin contribuer à un effort de vérité véritablement indépendant et citoyen.
Lire l'appel d'armées.com (retiré du site) et le notre qui figure ici depuis fin 2003.


Une action symbolique contre Hubert Védrine


Hubert Védrine et l'éthique par DESOBEIR
Blog du journal Le Monde 16 juin 2011
Cette action déterminée de Désobeir du 7 juin 2011  était manifestement destinée à provoquer une plainte en diffamation. Cette plainte a-t-elle était déposée par Hubert Védrine à ce jour ? Nous n'en savons rien... Nous avons découvert le 14 octobre 2011 cette action dans le blog des abonnés du journal Le Monde via Google actualité. Même le site de Génocide made in France, certes dont Xavier Renou ne fait plus partie (ce qu'ignore sans doute le blog du Monde), ne semble pas au courant. Nul doute qu'à l'approche des présidentielles l'évocation du Rwanda et de la nécessaire mise en examen de présumés complices français du génocide des Tutsi risque de resurgir. Mais pourquoi s'appeler "désobeir" quand on prétend obéir à une plus grande exigence morale ?

La Nuit Rwandaise poursuivie par  9 officiers français... pour publication d'informations largement publiées dans la presse !

Appel à soutien 10 septembre 2011
Les militaires français ont des oeillères : ils poursuivent la Nuit rwandaise et le nouvel Obs, alors que notre site publie la même liste depuis 2008 ici  et ... ce que toute la presse française avait fait en août 2008.
Pour mémoire

"Débat" Jacques Morel opposé à Didier Tauzin

Lire notre dossier

Campagne de Survie auprès des élus

mars 2011

La Nuit rwandaise N° 5

La Nuit rwandaise

Première publication papier du rapport Mucyo
Le rapport dont tout le monde parle et que personne n'a lu

Rwanda : l'Etat français doit regarder son passé en face

Europe Ecologie Les Verts 7 avril 2011

Génocide des Tutsi du Rwanda
17 ans d'impunité au "pays des droits de l'Homme"

Survie et CPCR 7 avril 2011
L'enquête sur l'attentat lancée par Bruguière est en train de se retourner contre ses inspirateurs
Les accusés ont été entendus par les juges français, les mandats d'arrêt des accusés sont levés, ils sont libres de leurs mouvements et restent simplement mis en examen.


La France au Rwanda

Patrick de Saint-Exupéry
Les arènes

Les militaires français ont poursuivi PSE et Les arènes  en diffamation mais ont été déboutés selon leur site internet France-Turquoise

Réédition du livre de Jean-Paul Gouteux "un génocide secret d'Etat" des nouvelles de la somme de Jacques Morel "Au secours des assassins"
La lettre de la Nuit rwandaise n°5

Le Président français au Rwanda, un petit pas cautionné par Kagame…

L'association France Rwanda génocide
met au défi le général Quesnot de porter plainte en diffamation à cause de son dossier :
Sarkozy à Kigali : le Dossier de Presse de "France Rwanda Génocide"   D'autres initiatives de citoyens à l'occasion du voyage du Président de la République au Rwanda

Appel citoyen France Rwanda

Les jeunes socialistes exigent de la France la vérité et la justice
au sujet du génocide Tutsi

MJS 25 février 2010
~~~
La justice pour les victimes du génocide n'est toujours pas négociable
les présumés complices  français et rwandais en exil doivent répondre de leurs actes
 

Communiqué de la CEC - 10 décembre 2009
>>lire le communiqué<<
Deux membres du gouvernement français - 6 janvier 2010
(Il manque la signature du ministre de la Défense et surtout du Président de la République)
Coalition française pour la Cour Pénale Internationale 7 janvier 2010
Bakchich info 5 février 2010
"N'oublions pas le génocide, n'oublions pas les victimes du génocide"
Bernard Kouchner sur RFI 30 novembre 2009
Un dossier de la revue Continental de décembre 2009 confirme l'extraordinaire inconsistance du "rapport Bruguière" et la piste des Hutu extrémistes comme la plus probable. 
A partir de 1990, les complicités, voire les prises en main de l'armée rwandaise, ouvertes par les suggestions des militaires et couvertes par les stratégies des autorités civiles françaises qui, comme pendant la guerre d'Algérie, refusèrent d'examiner les conséquences concrètes de leurs décisions, sont pourtant clairement pointées par de nombreux faits, parmi lesquels les Livraisons d'armes pendant le génocide, la formation des milices et l'envoi de mercenaires français qui pourraient même avoir commis l'attentat du 6 avril 1994, hypothèse envisagée par Védrine dans Politis en juillet 2009.
Quand des mercenaires français s'activent en plein génocide
France Inter 16 septembre 2009
Les bonnes affaires du capitaine Barril au temps du génocide
Charlie Hebdo 9 septembre 2009
Interview de Patrick de Saint-Exupéry
Arte 18 septembre
" Tous savaient qu'il y avait des mercenaires français " Patrick de Saint-Exupéry
Billets d'Afrique 1 octobre 2009
Interview de Richard Mugenzi par J.F. Dupaquier 31 mai 2009 à Kigali - diffusé sur France Culture en septembre 2009 -
Ce responsable de la cellule d'écoute des FAR déclare que les messages, sur lesquels s'appuyent Onana, Smith,  Péan et Bruguière pour accuser le FPR, sont des faux qu'on lui a demandé de transcrire comme si c'étaient des vrais. Cela fait tomber le dernier argument de Bruguière...
Pierre Péan jugé en appel pour "diffamation raciale et incitation à la haine raciale"
Survie en Alsace
Au Rwanda, le Tutsi est menteur et la femme Tutsi est une espionne, explique Pierre Péan
KAGATAMA
Ce que j'ai vu au Rwanda
"Dans son dernier ouvrage, le Monde selon K., Pierre Péan me cite à plusieurs reprises. Je tiens à préciser ici qu'il le fait de manière totalement erronée. S'il ne s'agissait pas de faits aussi graves (le génocide des Tutsis du Rwanda de 1994), je me serais abstenu de le relever publiquement." Jean-Christophe Klotz - Libération 14 avril 2009 

L'ancien ambassadeur de France au Rwanda (1994) est actuellement en poste en Colombie :

La Nuit rwandaise N°3 est sortie
480 pages de nouvelles études confondantes sur la complicité française dans le génocide au Rwanda




  • Cette vidéo d'un entretien de juillet 2007 entre Fredéric Mitterrand et Sonia Roland, et le soutien du journaliste au neveu de François Mitterrand, est tout à fait significative du mépris de la vérité du PAF ("paysage audiovisuel français") et de sa fréquente allégeance stupide et aveugle à l'enquête manipulatrice de Bruguière et de Péan. Sonia Roland bien que piégée dans cette situation, ne se défend pas si mal. Elle reste très diplomate... et de toute façon les révélations sur l'enquête Bruguière dix-huit mois plus tard lui donneront complètement raison et donneront complètement tort au futur ministre de la culture qui se révèle ici aussi pernicieux que le commentaire inséré sur la vidéo.
  • A lire aussi en réponse à Frédéric Mitterrand : Former Miss France to set up vocational school - The New Times - 16 décembre 2009
9 décembre 1948 - 9 décembre 2008  
La convention pour la prévention et la répression
du crime de génocide a 60 ans.




Réalisé par ManuSoft