1 mars 2019 et jours suivants
2019-Ed109

Les actualités sont suivies de façon inverse chronologiquement, du plus récent en haut de page au plus ancien en bas de page
↪ Précédente page actualité du 1 février 2019
et jours suivants
- 2019-Ed108

ZHS - Turquoise - Bisesero - Black Earth Rising - Védrine - France Culture - académie des sciences - Ghislain de MARSILY - DGSE - perquisition à Mediapart



↪ Pages actualités depuis 2002

↪ Avertissement

Les rubriques permanentes

Regards d'artistes sur le Rwanda et le génocide des Tutsi

  • Mina Furaha

    Artiste rwandaise autodidacte dont plusieurs œuvres sont imprégnées du génocide des Tutsi et des exodes de populations
  • Shoah et Tziganes, Arméniens, Tutsi
    Francine Mayran, psychiatre et artiste, exprime les génocides du 20 ème siècle par des fresques et des portraits commentés
  • Bruce Clarke - Les hommes debout
  •  Artiste plasticien animant un projet collectif de peinture murale sur les lieux de mémoire du génocide des Tutsi au Rwanda et des expositions tournantes sur le même thème ailleurs dans le monde
  • Photos du Rwanda
    Photos de Christian Lafitte

La justice en France

Contexte et éclairages divers

  • "Affaire Tarnac"
  • Une affaire qui illustre les "erreurs d’appréciations" dont sont capables les services d’enquête français et la crédulité des responsables face aux informations qu’ils leur présentent… Si en plus, comme dans le cas de l’implication française dans le génocide des Tutsi au Rwanda, ce sont ceux qui sont mis en cause qui fournissent les informations… C’est un gouffre de dérives assuré.

Le génocide n'est pas fini pour tout le monde.  Béatrice Mukamulindwa ne sait pas ce qui est advenu de ses trois enfants pendant le génocide. Elle les cherche toujours. Aucun élément ne lui permet d'avoir la certitude qu'ils seraient morts.

Le cas de Béatrice n'est pas isolé. Ces dernières années des enfants et des parents se sont retrouvés après 20 ans de séparation. Certains grâce à l'association qu'elle a créée :

Avertissement

Depuis son origine ce site est tenu par Emmanuel Cattier, de façon entièrement bénévole à la demande initiale de la CEC. Les articles sont présentés et commentés pendant ses temps libres. Une fois fait, ce travail est aussitôt publié et peut être modifiés les jours suivants, notamment quand E.C. se relit encore ou que des membres du réseau de la CEC lui suggèrent des modifications souhaitables. C'est la conséquence d'une activité non professionnelle, qui permet de répondre assez vite à l'actualité en acceptant que des erreurs soient réparées le plus vite possible. Vous pouvez bien sûr faire des suggestions sur notre page contact.

Retour en haut de la page

Nouvelles France Rwanda

Informations et commentaires


Débat à Science Po Paris le 20 mars 2019 - Guillaume ANCEL et Jacques LANXADE
La France au Rwanda, l’opération Turquoise en question

Science Po Paris - mars 2019

Un débat qui mettra en présence un lieutenant-colonel ayant participé à l'opération Turquoise au Rwanda en 1994 et le chef d'état-major des armées de l'époque. Guillaume Ancel conteste vigoureusement la version officielle française sur l'opération Turquoise soutenue par l'amiral Lanxade.

Réservé aux étudiants de Science Po - s'inscrire sur le site de Science Po

Mercredi 20 mars 2019 17h30 à 19h00

Amphithéâtre Jacques Chapsal - 27 rue Saint-Guillaume 75007 Paris

Organisé par École des affaires internationales / École des affaires publiques de Sciences Po

Rwanda - Q&R - Extrait du point de presse (18 mars 2019)

France diplomatie - 18 mars 2019

Guillaume Ancel nous signale une communication du quai d'Orsay à propos du Rwanda, issue d'un point de presse. A cette occasion on peut remarquer que l'accord pour la formation de la gendarmerie de 1975, passé entre la France et le Rwanda a disparu de la liste des accords, alors que les accords précédents demeurent.

L’Etat français a-t-il rompu avec cette politique de déni face au génocide des Tutsi au Rwanda ?

Ne pas subir Blog de Guillaume Ancel - 19 mars 2019

Base de données France Génocide Tutsi - Lettre d'information n° 2

France  génocide Tutsi - 17 mars 2019

Cette base de données publie 8000 documents relatifs au génocide des Tutsi et à l'implication de la France dans le génocide des Tutsi. On y trouve aussi en téléchargement pdf les 1580 pages du livre de Jacques Morel La France au cœur du génocide des Tutsi.

Parmi les documents on trouve cette synthèse de Jacques Morel sur le début de l'opération Turquoise tel que relaté par les journaux télévisés :

Génocide au Rwanda : « Le discours négationniste consiste à occulter la construction, pendant des décennies, d’un “ennemi tutsi” »

Jeune Afrique - 15 mars 2019

"Ce qui qualifie aujourd’hui, selon moi, un discours révisionniste ou négationniste, c’est la minoration radicale de l’ampleur du racisme anti-Tutsi au Rwanda avant le génocide. Autrement dit, lorsque l’enchaînement des faits est expliqué par la seule offensive du FPR en octobre 1990 ou par l’attentat contre l’avion du président Juvénal Habyarimana le 6 avril 1994, occultant la construction, pendant les décennies qui précèdent, d’un “ennemi tutsi”."

Florent Piton

Génocide au Rwanda : la "faute" de la France

France Inter et Mediapart - 14 mars 2019

Un témoignage exceptionnel et courageux du général Varret qui était chef de la mission militaire de coopération au ministère français de la défense entre 1990 et 1993. Le général dénonce un lobby militaire qui n'a pas pris au sérieux le risque de génocide des Tutsi au Rwanda, malgré les informations qu'il a fait remonter.

Lire aussi David Servenay sur Mediapart

Génocide: Macron "prend note" de l'invitation du Rwanda

Boursorama - 12 mars 2019

Une réponse très froide et sobre, qui laisse deviner une grande appréhension.

Le Président de la République sait qu'il est au pied du mur des pressions politiques et militaires françaises, des alluvions du régime Habyarimana d'une part et des attentes légitimes des rescapés du génocide des Tutsi et de leurs soutiens, des responsables politiques du Rwanda d'autre part. Cette appréhension montre qu'il a une vive conscience de la crédibilité de son message et de son attitude dans ce traumatisme franco-rwandais.

Ce traumatisme est né de "l'implication-imbrication" politique, diplomatique et militaire de la France dans les événements du Rwanda à partir de 1973, puis surtout à partir de 1990 pendant la période de préparation opérationnelle du génocide en marge d'une guerre civile, son exécution, et ensuite la fuite de ses auteurs au Zaïre/RDCongo. Enfin la période post-génocidaire fut particulièrement lourde  entre les deux pays, notamment avec le bridage temporel du Tribunal pénal international pour le Rwanda, les errements de l'affaire Bruguière et la mauvaise foi hallucinante et tenace d'une poignée de politiques et militaires français, soutenus par des alluvions du régime génocidaire, qui enfoncent la France avec eux pour protéger leur idée de leur action.

La France a tout à gagner d'une authentique parole de vérité au Rwanda.

E.C. 14 mars 2019

Enquête sur le financement du génocide rwandais : Félicien Kabuga, le grand argentier des massacres (1/3)

Le Monde - 12 mars 2019

Voilà une enquête sur un sujet rarement abordé, le financement du génocide, qui ramène à la surface l'excellente enquête de Pierre Galand et de Michel Chossudovsky, à laquelle nous avions consacré une demi-journée en entendant précisément Pierre Galand le 24 mars 2004.

Enquête sur le financement du génocide au Rwanda : les banquiers, les dollars et les armes (2/3)

Le Monde - 13 mars 2019

Petrus Willem Ehlers : Voir notre rapport en ligne ou Editions karthala pages 128-130, 132, 181-182

Enquête sur le financement du génocide au Rwanda : après les tueries, l’heure des comptes (3/3)

Le Monde - 14 mars 2019

1990-1994, l’Elysée faisait entrer la France en guerre au Rwanda, contre le FPR qu’elle assimilait aux Tutsi

Ne pas subir - 9  mars 2019

Rwanda : Macron officiellement invité à Kigali pour les 25e commémorations du génocide des Tutsi

Jeune Afrique - 7 mars 2019

L’Élysée n'a pas encore donné la réponse du Président.

Espace : le Rwanda envoie son premier satellite pour raccorder les écoles à Internet

TV5 Monde- 3 mars 2019

Un satellite rwandais, construit à Toulouse (France) pour le compte d'un partenaire américain, OneWeb, en relation avec l'européen Airbus, et envoyé dans l'espace par un lanceur russe Soyouz, depuis la base française de Kourou (Guyanne- Amérique du sud)... De quoi envoyer au piquet les Cassandres qui disent que le monde est en guerre. Hélas le monde c'est mister Hyde et Docteur Jeckyll !

Philippe MANIER [HATEGEKIMANA] de retour en France et incarcéré

CPCR - 3 mars 2019

Un ex-gendarme extradé du Cameroun et incarcéré en France

Jeune Afrique - 3 mars 2019



Journal Le Monde du 4 février 1964

↪ Courrier de missionnaires du Rwanda du 15 janvier 1964

↪ Propagande du pouvoir de 1964

↪ Message du Président Kayibanda aux réfugiés rwandais du 11 mars 1964

La formation de la gendarmerie rwandaise  par la France à partir de l'accord de coopération de 1975 (effective semble-t-il à partir de 1983 par la "mise sur pied" annoncée d'un "groupement de gendarmerie" selon une note d'un conseiller de Mitterrand de 1982) n'a absolument rien changé. Non seulement les assassinats ponctuels et massacres de Tutsi demeurèrent impunis de 1959 à 1994, mais la gendarmerie et l'armée rwandaises furent  les deux bras armés du génocide, avec des armes livrées par la France avant, pendant et même après le génocide. L'ambassadeur de France parlait de "rumeurs" à propos des massacres de Tutsi exécutés entre 1990 et 1993. Hubert Védrine essaya de faire croire en 2014 aux députés français (très crédules) que les armes livrées par la France n'auraient pas servi au génocide des Tutsi.


Le livre de Jacques Morel Jacques-Morel-La-France-au-coeur-du-genocide-des-Tutsi
" La France au coeur du génocide des Tutsi"
Présenté le 7 avril 2010
Izuba édition - L'Esprit frappeur
1500 pages... un volume et une qualité d'information exceptionnels
Infos France Rwanda dans les moteurs de recherche
english
Revoir les informations antérieures et nos rubriques d'archives

^