:

1 juillet 2017 et jours suivants
2017-Ed91

Précédente page actualité du 1 juin 2017
et jours suivants
- 2017-Ed90

Revue XXI - Saint-Exupéry - Guillaume Ancel - BNP - Survie - Sherpa - Clémentine Autain - Hubert Védrine - Archives - CPCR - Sonia Rolland - Amariza - Oradour sur Glane - Emmanuel Macron - Bernard Jouanneau - Hervé Berville - article 24 bis de la loi sur la liberté de la presse

Pages actualités depuis 2002

Avertissement

Depuis son origine ce site est tenu par Emmanuel Cattier, de façon entièrement bénévole à la demande initiale de la CEC. Les articles sont présentés et commentés pendant ses temps libres. Une fois fait, ce travail est aussitôt publié et peut être modifiés les jours suivants, notamment quand E.C. se relit encore ou que des membres du réseau de la CEC lui suggèrent des modifications souhaitables. C'est la conséquence d'une activité non professionnelle, qui permet de répondre assez vite à l'actualité en acceptant que des erreurs soient réparées le plus vite possible. Vous pouvez bien sûr faire des suggestions sur notre page contact.

Les rubriques permanentes

La justice en France

Nouvelles France Rwanda

Informations et commentaires

« M. Macron, le devoir de vérité sur le Rwanda incombe à la France plus qu’à tout autre pays »

Le Monde Afrique - 15 août 2017

Richard Gisagara : « En France, nier le génocide au Rwanda est désormais passible d’un an de prison »

Le Monde Afrique - 7 août 2017

Dorothée Munyaneza : "L'art doit contribuer à réparer les blessures du Rwanda"

Le Point - 29 juillet 2017

"Unwanted", les 23 et 24 août 2017 au festival Tanz im August (Berlin, Allemagne), du 15 au 17 septembre au TBA Festival (Portland, États-Unis), du 21 au 22 septembre au Baryshnikov Arts Center (New York, États-Unis), les 26 et 27 septembre au Princetown festival (États-Unis), le 5 octobre au MESS Festival (Sarajevo, Serbie), du 18 au 21 octobre au Festival d'Automne (Paris)

Après samedi détente nous avions écrit en 2015 : Un spectacle étonnant pour sa force de témoignage et ses qualités artistiques remarquables. C'est un vrai travail de création poétique, chorégraphique, musical. Une synergie de talents dans une symphonie théâtrale, la danse de l'apocalypse au sens étymologique du terme : le dévoilement. Dévoilement humain, religieux et politique. Dorothée Munyaneza et son équipe ont la trempe des grands artistes.

Rwanda : un génocide bleu-blanc-rouge

NPA - 27 juillet 2017

Qui va trouver  la bonne idée pour que les français se lèvent contre ce crime d'Etat ?

Rwanda: le redouté « Monsieur Z » n’aura pas l’asile en France

La libre Afrique/AFP - 19 juillet 2017

L’acquittement de Monsieur "Z" par le TPIR est probablement en partie une conséquence de la restriction temporelle des statuts du TPIR, disposition négationniste au sein même de son institution, et en partie celle des  incohérences de ses magistrats. Mais la justice française semble bien informée des fondements du caractère scandaleux de cet acquittement pour les rescapés du génocide des Tutsi.

A propos du général Lecointre et du Rwanda

Selon une étude faite par Jacques Morel, notamment des écrits du Capitaine Lecointre (devenu chef d'état-major des armées le 19 juillet 2017), il semble que ce capitaine ait combattu directement les troupes du FPR en 1994 au Rwanda, alors qu'il protégeait la Zone Humanitaire Sûre (ZHS) dans laquelle les miliciens circulaient tranquillement et où ce Capitaine devait opérer pour sauver des Tutsi "au moyen d’intensificateurs de lumière afin de ne pas être repéré par les miliciens qui poursuivent leurs patrouilles de nuit" ... Cela montre bien que le Capitaine Lecointre avait reçu l'ordre de ne pas inquiéter les miliciens dans la ZHS et de rester "neutre", neutralité revendiquée par le pouvoir politique français et défendue encore aujourd'hui par Hubert Védrine. Si ce Capitaine opérait de nuit sans lampe, c'était très probablement pour ne pas perdre le confiance des miliciens et de l'armée rwandaise. De plus il apparaît dans ces écrits du nouveau chef d'état-major qu'il parle de guerre inter-ethnique... et pas explicitement du génocide des Tutsi. Cela confirme de nombreux documents qui montrent que ce génocide est souvent un fait à minimiser pour les militaires français, voire à ignorer.

Fait qui confirme cette lâcheté sur ordre favorable aux génocidaires, Jacques Morel souligne que le Capitaine Lecointre a collaboré à Gisovu avec le notable Alfred Musema, génocidaire notoire, malgré les témoignages et demandes directes de rescapés pour qu'il l'arrête. Alfred Musema fut condamné en première instance et en appel pour génocide par le tribunal pénal international pour le Rwanda.

Rappelons que le FPR, cherchant à prendre le pouvoir au Rwanda pour obtenir le droit de rentrer dans leur pays, durent combattre la stratégie génocidaire des alliés de la France.Il parvint à renverser le pouvoir génocidaire (le "gouvernement intérimaire rwandais") le 4 juillet 1994. La ZHS française, décidée le même jour, fut la seule partie du Rwanda où ces génocidaires purent encore circuler librement jusqu'au 22 août 1994, jour du départ définitif des troupes françaises.

Gén. Lecointre – EUTM Mali : objectif : restaurer le logiciel de l’armée malienne

Bruxelles 2 -2013

En 2013 le général Lecointre, de retour de Bamako, "est venu devant les 27 ambassadeurs du COPS – le Comité politique et de sécurité – pour présenter un état de la situation et, surtout, répondre aux questions des ambassadeurs".

"Plusieurs ambassadeurs étaient interrogatifs face aux possibles violations des droits de l’Homme commises par les forces maliennes ou d’autres ? Que leur avez-vous répondu, comment peut-on trouver une solution autrement que par des mots ?"

"C’est une question cruciale effectivement. J’ai été confronté à des scènes douloureuses et traumatisantes que ce soit au Rwanda ou en Bosnie. Et je suis particulièrement sensible à ce sujet. Par expérience personnelle de combat, je sais aussi combien le combat conduit à déchaîner la propre violence qui est en chacun de nous, même si on se croit civilisé. La seule manière d’empêcher que les gens ne se livrent pas aux exactions est bien sûr de leur faire une formation théorique et formelle sur le sujet — On le fera et on rappellera ce qu’est la loi et le droit international — mais c’est aussi et surtout d’avoir un chef en qui les soldats aient confiance et qui commande ses hommes. C’est la meilleure réponse aux inquiétudes des uns et des autres sur les exactions."

A lire aussi :

Défense. « Le nouveau chef d’état-major défendait les auteurs du génocide rwandais »

L'Humanité - 21 juillet 2017

Budget : les militaires veulent faire plier Bercy

Les échos - 13 juillet 2017

Revue XXI : Après trois semaines de silence (!) Hubert Védrine tente de botter en touche

Coïncidence ou pas, le silence d'Hubert Védrine est rompu le jour du changement de chef d’état-major de l'armée, alors que le nouveau chef d’état-major, le général François Lecointre, est intervenu au Rwanda dans la période génocidaire, soit entre 1990 et 1994. Il semble qu'il ne soit intervenu que dans l'opération Turquoise

Hubert Védrine dément les accusations de la revue « XXI »

Le Monde - 19 juillet 2017

Rwanda: Hubert Védrine réagit à l’article de la revue «XXI»

RFI - 19 juillet 2017

Discours d'Emmanuel Macron au Vel d'Hiv le 16 juillet 2017

PDF à partir du site de l'Elysée - 16 juillet 2017 cf. Discours sur Elyee.fr

Le point de vue du webmestre sur son site personnel


France-Rwanda : Dominique Bertinotti, la gardienne des archives

Jeune Afrique - 10 juillet 2017

Dominique Bertinotti a adopté un comportement qui est la preuve par neuf que ces archives ont des choses à cacher... alors qu'elle a le culot de dire dans un documentaire que ces archives ne préserveraient que des secrets de polichinelles. Elle a sans doute  raison sur le fond car nous savions intuitivement ce que révèle la revue XXVI .... mais son blocage protège ainsi des responsables de l'Etat d'une probable mise en examen pour leurs décisions concernant l'implication de la France dans le génocide des Tutsi. Car sans les documents, la justice n'a pas de preuve ... Elle fait donc potentiellement obstruction à la justice de notre pays... si toutefois la justice avait la volonté de chercher ce que cachent ces archives ... Pour nous, elle est donc une sorte de prêtresse anachronique des mensonges d'Etat.... et toute la classe politique  semble trouver cela aussi  normal que les emplois fictifs des membres de la famille de tel ou tel parlementaire ! On mesure là le degré de corruption des esprits chez les responsables français qui ont eu à faire avec cette implication ou qui protègent ces responsables.C'est peu reluisant.

Génocide [des Tutsi] au Rwanda : les embarrassants secrets de la France

Jeune Afrique - 10 juillet 2017

Le Rwanda refuse le visa à une délégation diplomatique française

Jeune Afrique - 11 juillet 2017

Encore un incident qui montre à la fois que l'administration du quai d'Orsay est vraiment crasse et nostalgique dans sa connaissance du Rwanda et que le Rwanda ne laissera rien passer avec la France complice de génocide.

L'actualité fournie de juin 2017 ...autour des révélations de Patrick de Saint-Exupéry dans la revue XXI N°39


Journal Le Monde du 4 février 1964

Le livre de Jacques Morel Jacques-Morel-La-France-au-coeur-du-genocide-des-Tutsi
" La France au coeur du génocide des Tutsi"
Présenté le 7 avril 2010
Izuba édition - L'Esprit frappeur
1500 pages... un volume et une qualité d'information exceptionnels
Infos France Rwanda dans les moteurs de recherche
english
Revoir les informations antérieures et nos rubriques d'archives

^