1 Décembre 2016 et jours suivants
2016-Ed84

Précédente page actualité du 1 novembre 2016
et jours suivants
- 2016-Ed83

Simbikangwa - Démarche judiciaire rwandaise en France - CNLG - Eglise catholique - extradition canadienne - Tour de France des Rwandais - plainte de x contre x

Pages actualités depuis 2002

Avertissement

Depuis son origine ce site est tenu par Emmanuel Cattier, de façon entièrement bénévole à la demande initiale de la CEC. Les articles sont présentés et commentés pendant ses temps libres. Une fois fait, ce travail est aussitôt publié et peut être modifiés les jours suivants, notamment quand E.C. se relit encore ou que des membres du réseau de la CEC lui suggèrent des modifications souhaitables. C'est la conséquence d'une activité non professionnelle, qui permet de répondre assez vite à l'actualité en acceptant que des erreurs soient réparées le plus vite possible. Vous pouvez bien sûr faire des suggestions sur notre page contact.

Les rubriques permanentes

La justice en France

Nouvelles France Rwanda

Informations et commentaires

Notre dossier du procès Simbikangwa

première instance et appel - verdict : 25 ans de réclusion criminelle

Rwanda – Johnston Busingye : « Il semble qu’il est dans l’intérêt de la France de nous garder en position d’éternels accusés »

Jeune Afrqiue - 26 décembre 2016

Guerre contre l'UPC au Cameroun : le rôle de la France en question

France 24 - 13 octobre 2016

Si la violence et l'injustice de cette guerre d’indépendance du Cameroun avait été traitée correctement par les médias de l'époque, la France ne se serait sans doute pas impliquée de façon aussi absurde et aussi grave dans le génocide des Tutsi au Rwanda. Voilà où a conduit l'impunité française.

Génocide des Tutsis : ''Le Vatican doit s'excuser auprès des Rwandais'' (Kagamé)

APA - 17 décembre 2016

Clémence pour deux condamnés du TPIR!

CPCR - 16  décembre 2016

L'implication de militaires français dans l'attentat du 6 avril 1994 déclencheur du génocide refait surface ... cette fois dans un journal français :

Génocide au Rwanda. Selon le Canard enchaîné, les notes de la DGSE et de la DRM mettent en cause des militaires français dans l'attentat contre le président Habyarimana

Cameroon Voice- 15 décembre 2016

"Selon un article du Canard enchaîné paru ce jour et intitulé "Les trous de mémoire de la France au Rwanda", des notes de la DRM et de la DGSE évoquent l'implication de militaires français des forces spéciales dans l'attentat qui avait abattu le Falcon du président Habyarimana et qui avait servi de signal au déclenchement du génocide. On savait que la France avait soutenu économiquement, politiquement et militairement les génocidaires rwandais pendant et après le génocide maintenant si il s'avérait qu'elle avait contribué à semer le chaos en abattant l'avion du président Habyarimana, alors cela s'appellerait livrer un "génocide clé en main" avec une logistique française de A à Z."

Une information qui ne nous surprendrait guère ... voir notre dossier

"Le Canard enchaîné" du 14 décembre 2016 :

  (journal français souvent "bien informé")
 

Procès SIMBIKANGWA : un procès politique ?

CPCR - 8 décembre 2016

Procès Simbikangwa : la France peut-elle juger les génocidaires rwandais ?

Jeune Afrique - 7 décembre 2016

Ce débat montre qu'il aurait été bien préférable que les présumés génocidaires soient extradés au Rwanda, comme le souligne Alain Gauthier. La justice rwandaise fonctionne plutôt correctement. 20 à 30% des procès Gacaca ont donné lieu à des acquittements. Les Rwandais sont bien plus compétents que les français pour juger des affaires rwandaises... il faut vraiment être de "l'élite française" bien saupoudrée pour avoir l'outrecuidance de prétendre le contraire et se braquer dans cette inconséquence. La plupart des pays occidentaux l'ont compris et les extraditions vers le Rwanda sont de plus en plus nombreuses.

Ce n'est d'ailleurs pas étonnant qu'il y ait autant d’acquittements car, contrairement aux propagandes françaises, les rescapés sont très minoritaires au Rwanda et il est plutôt difficile de juger des criminels dont aucun rescapé ne peut réclamer la condamnation lorsque des familles entières ont été décimées. De plus les gacaca sont terminées depuis 2012 et désormais seule la justice "normale" fonctionne au Rwanda, avec des juristes formés en Europe, aux USA, en Afrique du Sud et très soucieux de prouver qu'ils jugent correctement, après toutes les diffamations qu'ils ont entendues pour justifier qu'on leur enlève le droit de juger. L'idée d'une justice aux ordres est de même nature que ce qui prévalait en France encore en 2012.

Dans le contexte actuel ce qui nous pend au nez, c'est le blocage total des procédures d'instructions françaises au Rwanda et l'impossibilité d'entendre les témoins rwandais, si le Rwanda n'obtient pas satisfaction auprès du procureur français concernant sa demande récente d'enquête en France. Il ne resterait alors plus comme solution, pour que ces présumés génocidaires soient jugés, qu'ils soient extradés. Qui gagnerait cette guerre de communication : c'est bloqué à cause du Rwanda ou à cause de la France ?

Je vois déjà des hermines, à cheval sur des raisonnements spécieux que personne ne prend plus au sérieux, se faire muter en couleuvres difficiles à avaler !!! Les gouvernements rwandais qui ont conçu le génocide des Tutsi n'avaient pas prévu de loi pour juger ces crimes .... Quelle personne sensée peut encore s'accrocher à ce problème d'antériorité des lois ? D'ailleurs, l'homicide n'était pas autorisé dans la loi rwandaise avant le génocide, même si la pratique de l'impunité à l'égard des auteurs de crimes contre les Tutsi était devenue la coutume depuis des décennies. Laissons donc les Rwandais se dépatouiller avec leurs lois et leurs coutumes. Nous n'avons pas fait mieux à Nuremberg et il est légitime que leur justice s'exerce si l'abolition de la colonisation est effective.

Vraiment cette défiance à l’égard de la justice rwandaise est purement idéologique et nécessaire à la propagande négationniste qui protège aussi les ressortissants français présumés complices de génocide. C'est probablement le nœud de ce blocage français.

E.C.

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

L'Express - 3 décembre 2016

Retour sur un rapport essentiel : Rapport sur les financements du génocide au Rwanda : première expérience d’audit

Mondial.ca - 2 décembre 2016

La commission d'enquête citoyenne avait entendu Pierre Galand en 2004 et avait été vivement impressionnée par son rapport très comptable après un audit au Rwanda et qui suit ligne par ligne les dépenses liées au financement du génocide. Ce rapport est accessible ici en page rapport du site


Journal Le Monde du 4 février 1964

Le livre de Jacques Morel Jacques-Morel-La-France-au-coeur-du-genocide-des-Tutsi
" La France au coeur du génocide des Tutsi"
Présenté le 7 avril 2010
Izuba édition - L'Esprit frappeur
1500 pages... un volume et une qualité d'information exceptionnels
Infos France Rwanda dans les moteurs de recherche
En anglais
Revoir les informations antérieures et nos rubriques d'archives

^