1 décembre 2014 et jours suivants
2014-Ed61

Précédente page actualité du 1 novembre 2014
et jours suivants
- 2014-Ed60

MAE Rwanda à Dakar - Témoin Péan enlevé - Documentaire Sonia Rolland - Guichaoua - négationnisme - Cantier - Barril

Avertissement

Depuis son origine ce site est tenu par Emmanuel Cattier, de façon entièrement bénévole à la demande initiale de la CEC. Les articles sont présentés et commentés pendant ses temps libres. Une fois fait, ce travail est aussitôt publié et peut être modifiés les jours suivants, notamment quand E.C. se relit encore ou que des membres du réseau de la CEC lui suggèrent des modifications souhaitables. C'est la conséquence d'une activité non professionnelle, qui permet de répondre assez vite à l'actualité en acceptant que des erreurs soient réparées le plus vite possible. Vous pouvez bien sûr faire des suggestions sur notre page contact.

Les rubriques permanentes

La justice en France

Nouvelles France Rwanda

Informations et commentaires

xx

La FIDH et la LDH publient un rapport d’analyse sur le procès de Pascal Simbikangwa

FIDH 19 décembre 2014

Attentat de 1994 au Rwanda : la piste française

France Inter 16 décembre 2014

Nous ne savons pas ce que pensent les juges en charge de l'instruction sur cet attentat "déclencheur du génocide". Mais cette nouvelle décision de demander de déclassifier les archives françaises relatives à l'attentat vont, apparemment, dans le sens contraire à ce qu'espéraient ceux qui ont décidé d'exploiter à fond la piste du dernier témoin "enlevé". Leur but est clairement de réorienter l'enquête vers la responsabilité du FPR et les juges cherchent du côté français... à la demande de la veuve du pilote français mort dans l'avion du Président rwandais.

A propos de Wenceslas Munyeshyka

article et commentaire de novembre publié avec retard le 15 décembre 2014

Le club de la presse avec Paul Barril

Europe 1 12 décembre 2014

Une émission qui montre que les "grands journalistes"  connaissent très mal l'Afrique centrale et pas assez bien l'histoire du génocide et sont incapables de réagir aux propos de Paul Barril lorsqu'ils sont absurdes. Ils se laissent entraîner malgré eux faute de connaissances. Il ressort de tout cela une vaste confusion et c'est sans aucun doute le but poursuivi par les services français.

Reconnaissons cependant qu'il n'ont rien lâché sur la théorie sans fondement du "double génocide" et que Barril ne les a pas troublés sur ce point.

Génocide des Tutsi du Rwanda : le sottisier des extrémistes français

Afrikarabia publié ici le 12 décembre 2014 (30 novembre)

l'étrange affaire Gafirita

Jeune Afrique 8 décembre 2014

Cette enquête de Jeune Afrique confirme que le nouveau "témoin enlevé" est une affaire tout aussi fumeuse que les affirmations de Ruzibiza en son temps.... et les contredisent sur l'essentiel de ce que ce témoin prétendait révéler.

Rwanda - Me Cantier [avocat du témoin disparu récemment] : "J'ignore qui a enlevé Émile Gafirita"

Jeune Afrique 3 décembre 2014

[...]"Vous avez laissé entendre que le régime rwandais pourrait être impliqué. Sur quelles bases ?"
"Si on m'a fait dire ça, c'est une erreur. Est-ce le gouvernement rwandais ? Est-ce un montage ? Est-ce le Vatican ou bien le Grand Mufti de Jérusalem ?... La tragédie rwandaise a engendré tellement de haines et de manipulations qu'on peut tout envisager. Personnellement, j'ignore qui l'a enlevé."

Rwanda : la gendarmerie française défend le chef mercenaire Paul Barril

Afrikarabia 1 décembre 2014

"[...]En fait l’Essor de la Gendarmerie ne peut appuyer le capitaine Barril à ce niveau sans un «feu vert» de l’Institution. Dans les faits, il est impossible que l’Essor de la gendarmerie se mêle d’un dossier aussi explosif, objet de plusieurs procédures judiciaires, sans l’aval ou au moins le « feu orange clignotant » du général Denis Favier, directeur général de la gendarmerie nationale.[...]"

Une affaire à suivre et à haute signification qui surgit à travers un article d'un média, l'Essor de la gendarmerie, organe des Gendarmes "en retraite"... et alors que les juges Trévidic et Poux sont empêchés de clore une instruction sur l'attentat du 6 avril 1994 au Rwanda à cause d'un témoin présenté par le chantre de l'Etat Français et "enlevé" depuis.

On sent à travers toutes ces "bulles " qui viennent à la surface une fébrilité qui agite les milieux de la France anti-Kagame, comme s'ils en savaient plus qu'ils ne le disent. De toute façon cela fait vingt ans que l'épicentre des remous sur cet attentat se trouve en France. Ce n'est sans doute pas un hasard.

Nous souhaitons que les juges tiennent le choc et continuent de chercher les véritables auteurs de l'attentat. Nous ne pouvons que leur adresser nos encouragements...

E.C.



Le livre de Jacques Morel Jacques-Morel-La-France-au-coeur-du-genocide-des-Tutsi
" La France au coeur du génocide des Tutsi"
Présenté le 7 avril 2010
Izuba édition - L'Esprit frappeur
1500 pages... un volume et une qualité d'information exceptionnels
Infos France Rwanda dans les moteurs de recherche
En anglais
Revoir les informations antérieures et nos rubriques d'archives

^